ARTMEETING #2

METROPOLIS

À l'occasion du second Art Meeting, la Red Factory a réunit pendant une semaine à l'école d'architecture des artistes de la région rouennaise autour de l'exposition METROPOLIS sur le thème de la rue. 
 

Cette édition marque un tournant dans la pluridisciplinarité de l'événement avec des concerts pour la soirée de vernissage. 

BAPTISTE DETE

"Portant un vif intérêt pour la ville et ses "zones" d'attentes, son travail plastique interroge le lien qu'entretient le corps avec ces espaces.
Mes images sont le résultat d'un protocole déterminé en amont. Cet agir calculé, repéré et scandé par des marqueurs forme une logique de l'action et me permet de me projeter dans un scénario pragmatiques. La mise en place d'expériences m'amène à révéler toute la théâtralité d'un endroit banal."

LAURENT MARTIN 

"Artiste plasticien, je travaille avec une gamme de matériaux diversifiés, ordinaires et souvent industriels comme le revêtement de sol, le polystyrène, le mobilier ou les palettes. Chacun d’eux fonctionne comme une étape et aboutit à une série de sculptures ou d’installations. Un champ d’activités varié dans lequel je navigue au gré des projets et des intentions.

Mes recherches sont basées sur la ré-appropriation dans une approche abstraite ou figurative. Mon travail s’apparente à celui d’un fabricant, d’un bricoleur et se construit autour d’une utilisation onirique des matériaux, dont la plupart sont emprisonnés dans leur banalité. Je remanie, transforme afin de dégager une expressivité, une atmosphère. Les thèmes que j’aborde sont liés à la nature, au corps et à la mort. Ils témoignent de la fragilité de l’être humain et reflètent une société qui s’appauvrit. Par cette approche, je cherche à transcender le caractère poétique des matériaux afin d’en faire jaillir un nouvel élan plastique."

FLORIM HASANI 

Notre maison est liée à notre histoire, elle est notre abris, notre lieu de sécurité et de sérénité. La ville est alors l’ensemble de nos maisons.

Florim, né en 1978 au Kosovo, a dû quitté sa maison très tôt. 

"Voyager parmi les désastres de la guerre, tel a été le sort de Florim Hasani. Ordre et chaos, dégradations, oppressions, épurations, incendies, pillages, annexions, autant de souvenirs douloureux d'un pays ravagé qu'il doit être difficile de tenir à distance. » (François Lasgi)

Il se concentre sur la figure de la maison, symbole des liens intmes et familiaux. Son histoire que nous découvrons dans ces maquettes et dessins, est comme un jeu entre le plein et le vide, la construction et décomposition.

OFFICIAL BILL STEALER 

Quelle trace laisse le temps sur la ville ? 

Sophie Reulet, artiste urbaine, sillonne les rues à la recherche d’affiches, témoins du temps qui passe. 

« J’ai une base hyper classique, mais depuis j’ai évolué, influencée par l’art urbain, et les affiches qui habillent les rues. »

Les colonnades avec leurs couches d’affiches, sa source d’inspiration, dévoilent le temps telles les cernes du bois. L'artiste se sert de cette métaphore comme matière première. Sur ces toiles imprimées, Sophie peint les portraits de ceux qui ont marqué notre temps. Ces supports abimés et lacérés s’oppose à la précision de sa peinture.

NIKODIO 
ARTISTE DESSINATEUR & RÉALISATEUR DE FILMS D’ANIMATIONS

Ses créations sont polymorphes et toujours dans le questionnement de la perception du mouvement. Entre art contemporain et cinéma expérimental, ses expériences mêlent avec élégance animation et installation. Ses films narratifs ou contemplatifs sont diffusés dans des festivals internationaux (Lumière Award Best animation Liège 3d stereo média pour le film de Thomas Rio « Hsu Ji derrière l’écran », mention spécial du jury festival Plein la bobine avec « COME ON! »). Ses collaborations sont multiples et alimentent son goût de l’expérience, avec d’autres réalisateurs, dans le spectacle vivant, la musique et l’édition. Membre du collectif HSH crew il organise la soirée « Le grand 8 » dédié au cinéma d’animation depuis 2010 au cinéma L’Omnia de Rouen.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

FUTUREKINGS

FUTUREKINGS est un collectif basé sur Rouen monté en 2014 par Hx_ et Knwhr. En oscillant entre la musique électronique, le hip-hop et la musique ambiante, l’objectif du collectif est de développer une identité sonique forte autour de projets de différents artistes. 

En 2015, le collectif sort sa première mixtape constituée de démos et de morceaux inédits, drafts_vol1. Dans la foulée, le premier EP de FUTUREKINGS, Backwards Movies, sort en indépendant et récolte plus de 3000 écoutes sur le Bandcamp du collectif. 

Plus récemment, Hx_ s’est occupé de composer la bande son de l’exposition du Festival les Pluriels 2016 (Utopia) et FUTUREKINGS ont joués à guichet fermé devant plus de 1000 personnes dans le cadre de la première partie de Petit Biscuit au 106.

En 2016 également, la troisième sortie du collectif est un EP solo d’un des fondateurs du collectif, Knwhr.. En axant principalement son travail sur les samples de voix, les synthétiseurs et les beats Alamo Sea présente la vision à la fois onirique et torturée de l’artiste. Que ce soit avec les samplers lo-fi comme la SP-404 ou avec un PC, Knwhr. propose un court EP qui permet de découvrir son univers, et par extension, une partie de celui de FUTUREKINGS.

THE TECHNOCRATES

"The Technocrates, c'est un duo électrique qui entend faire danser ceux et celles qui les écouteront. Eliott Sigg aux machines, Klaar Frankenberg à la voix : les deux complices de 19 et 23 ans, issus de la même promotion du Conservatoire à rayonnement régional de Paris, ont monté un tandem pop prêt à jouer sur tous les plans, des clubs parisiens aux scènes de festivals."

À deux, ils racontent des histoires, celles d'un personnage en trip permanent, qui vit la nuit, entre danse et introspection. Situations vécues ou sorties de leur tête, épopées stellaires ou voyages intérieurs, ces récits donnent lieu à une musique entièrement électronique, et des beats faits à partir de sons de la vie courante.

Les deux musiciens ont bien l'intention de conquérir les nuits parisiennes et au-delà avec leur électro-pop dansante, touchante et délirante. Une musique inspirée par la house, la pop et les 80's, le tout mâtiné d'une ambiance cinématographique, pour mieux emmener leur public dans un trip halluciné. Les pieds sur terre, et les yeux dans leur univers. (Mathilde Loire)

LOYA 

Le métissage est au cœur de ce projet : en fusionnant les musiques acoustique et électronique, je vous invite à découvrir mon univers, qui est la rencontre entre le rythme du Maloya - musique traditionnelle de la Réunion- et les ondes électroniques. Cette alliance de tradition et modernité vous entrainera dans une randonnée musicale partant de l'océan Indien, traversant l'Afrique, en passant par l'Inde, pour se terminer en Europe.

ELYO THE KID

Découvert sur soundcloud par la Red Factory, Elyo the kid faisait sa première scène lors de l’art meeting #2. Cet autodidacte passionné par le travail et la réussite de Petit biscuit s’est mis à son tour à composer dans sa chambre. Des sons organiques et une ambiance chill qui ont ravi le public lors de sa prestation. 

© RED FACTORY 2019

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - Cercle blanc

PRODUCTION D'ÉVÈNEMENTS ALTERNATIFS, CULTURELS, ARTISTIQUES, FESTIFS